Retour aux archives

The Broken Circle Breakdown (Alabama Monroe) shortlisté pour les Oscar

20/12/2013

Le film belge The Broken Circle Breakdown (sorti en France sous le titre Alabama Monroe) de Felix van Groeningen a été retenu dans la shortlist de neuf films encore en lice pour l’Oscar du Meilleur Film en Langue Etrangère. C’est ce qu’a annoncé l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences (A.M.P.A.S.) aujourd’hui. Le 16 janvier prochain, l’Academy annoncera lesquels de ces neuf titres pourront prétendre à une statuette lors des 86è Academy Awards.

Fin septembre, notre pays décidait que le drame empreint de musique bluegrass de Felix van Groeningen représenterait la Belgique aux Oscar dans la catégorie Meilleur Film en Langue Etrangère. Il était en concurrence avec 75 autres films, ce qui représente un nombre record de participants dans cette catégorie pour la course aux Oscar. En se hissant sur la shortlist de neuf titres, The Broken Circle Breakdown a déjà passé la première épreuve et peut à présent participer à la deuxième ronde.

C’est le 16 janvier que l’Academy annoncera les nominations officielles dans toutes les catégories. Les cinq titres nominés seront élus via vote secret par le Foreign Language Film Award Committee. La nouveauté cette année, c’est que les membres actifs de l’Academy recevront automatiquement des screeners DVD des cinq films finalistes. Jusqu’à l’année dernière, le vote était réservé uniquement aux membres qui avaient effectivement assisté aux projections de chacun de ces cinq films.

La cérémonie des Oscar aura lieu le 2 mars 2014 au Dolby Theatre® du Hollywood & Highland Center®. Elle sera à nouveau présentée par la star de la TV Ellen DeGeneres et retransmise en direct dans plus de 225 territoires.

Felix Van Groeningen a écrit le scénario de The Broken Circle Breakdown avec Carl Joos au départ de la pièce de théâtre éponyme de Johan Heldenbergh et Mieke Dobbels. Nico Leunen a réalisé le montage et Ruben Impens était en charge de la direction photographique Dirk Impens a produit le film pour la maison de production gantoise Menuet (Code 37, Turquaze, La merditude des choses) avec le soutien du Fonds Audiovisuel de Flandre/Fonds Cinéma de la Ministre flamande de la Culture Joke Schauvliege.