Retour aux archives

Screen Flanders soutient son 100ème projet et dépasse les 100 millions d’euros de dépenses en Région

21/12/2016

Le Fonds Economique Screen Flanders a, lors de sa deuxième session de 2016, accordé une aide à son 100ème projet audiovisuel, comme l’a confirmé aujourd’hui le Ministre de l’Economie Philippe Muyters. Depuis la création du fonds en 2012, plus de 21,7 millions d’euros ont été investis dans 102 productions audiovisuelles. A ces investissements, sont associées des dépenses d’un montant de 102,7 millions d’euros en Région flamande. Chaque euro investi a donc généré en moyenne 4,72 EUR de dépenses audiovisuelles. Parmi ces 102 projets et ceux retenus lors de la dernière session, on retrouve un large éventail de genres autant au niveau des productions majoritaires que des coproductions internationales.
  
La deuxième session de 2016, qui s’est clôturée le 9 septembre, comptabilise un total de 1.535.000 EUR octroyés à 10 projets. L’investissement de Screen Flanders dans chaque projet oscille entre 70.000 EUR et 300.000 EUR. Ensemble, ces 10 productions dépenseront environ 9,6 millions d’euros en Région flamande.  
 
Parmi les projets retenus, on trouve des films « grand public » tels que Alleen Eline et H.I.T. ainsi que Façades, le nouveau long métrage de Kaat Beels & Nathalie Basteyns et Vele Hemels de Jan Matthys qui s’inspire du roman éponyme de Griet Op de Beeck.
 
Le jury a également sélectionné des coproductions internationales telles que les longs métrages d’animation Harvie and the Magic Museum et Heinz, la coproduction belgo-polonaise The Mute et Rattrapage, une collaboration avec la France. Enfin, il y a également le long métrage I Kill Giants du réalisateur oscarisé Anders Walter basé sur le comic book de Joe Kelly et la deuxième saison de la série norvégienne Occupied.
 
Vous pouvez consulter la liste complète des projets retenus lors de la deuxième session 2016 ci-dessous (titre, réalisateur (co-)producteur flamand, nationalité – genre):
 
Alleen Eline
Réalisation: Hugo Van Laere
Producteur majoritaire flamand: Marmalade
Nationalité: BE – NL, fiction
 
Façades
Réalisation: Kaat Beels & Nathalie Basteyns
Producteur flamand: deMENSEN
Nationalité: BE, fiction
 
Harvie and the Magic Museum
Réalisation: Martin Kotik, Inna Evlannikova
Producteur majoritaire: Rolling Pictures
Coproducteur flamand: Grid Animation
Nationalité: CZ – RU –  FR – BE; animation
 
Heinz
Réalisation: Piet Kroon
Producteur majoritaire: BosBros
Coproducteur flamand: Fabrique Fantastique
Nationalité: NL – BE, animation
 
H.I.T.
Réalisation: Mathias Temmermans
Producteur flamand: Zodiak Belgium
Nationalité: BE, fiction
 
I Kill Giants
Réalisation: Anders Walter
Producteur majoritaire: IKG Films Limited
Coproducteur belge: Umedia Production Services
Nationalité: BE – GB – IE, fiction
 
The Mute
Réalisation: Bartek Konopka
Producteur majoritaire: Otter Films
Coproducteur flamand: Earlybirds Films
Nationalité: PL – BE, fiction
 
Occupied II
Réalisation: Erik Skjoldbjaerg
Producteur majoritaire: Yellow Bird Norge AS
Coproducteur flamand: Lunanime
Nationalité: NO – BE, fiction
 
Rattrapage
Réalisation: Tristan Séguéla
Producteur majoritaire: Les Films du 24
Coproducteur belge: Umedia Production Services
Nationalité: FR – BE, fiction
 
Vele Hemels
Réalisation: Jan Matthys
Producteur majoritaire flamand: Caviar Antwerp
Nationalité: BE – NL, fiction
 
Aux côtés des dépenses audiovisuelles directes, les productions retenues par le Fonds Screen Flanders ont également généré des dépenses indirectes dans le secteur horeca, les transports, les services financiers, etc. L’impact des investissements du fonds ne se limite donc pas au secteur audiovisuel.  
 
Le montant moyen d’aides octroyées par projet pour ces 102 projets s’élève à 213.333 EUR. La plus grande partie de ceux-ci sont des fictions (70%), suivies par des films d’animation (12%), des séries de fiction (8%), des séries d’animation (7%) et des documentaires (3%).
 
Screen Flanders privilégie les coproductions internationales qui choisissent  de faire leurs prises de vue en Flandre et font appel à des techniciens ou des prestataires de services flamands pour la production ou la postproduction. C’est grâce à cela que la Flandre a pu accueillir des tournages de réalisateurs de renommée internationale tels que Wolfgang Becker (Me & Kaminski), Bille August (55 Steps), Terence Davies (A Quiet Passion), Peter Greenaway (Eisenstein in Guanajuato), Kathrine Windfeld (The Team), Cristiano Bortone (Coffee), Jaco Van Dormael (Le tout nouveau testament), Mike Van Diem (De Surprise) et Alex van Warmerdam (Schneider versus Bax).
 
Les studios d’animation flamands ne sont pas en reste puisqu’ils ont pu travailler sur des projets prestigieux tels que Jack et la Mécanique du CœurAstérix: Le Domaine des Dieux, Oups j’ai raté l’archePhantom Boy et Richard the Stork.
 
Bien entendu, Screen Flanders a également apporté son soutien à de nombreuses productions locales telles que de grands films populaires comme Kampioen zijn blijft plezant!Safety First - The MovieBowling Balls et Wat mannen willen et des films qui ont connu une très belle carrière internationale comme Belgicad’Ardennen et Le Ciel Flamand.