Retour aux archives

Screen Flanders investit 1 430 000 d’euros en sept productions audiovisuelles

06/03/2015

Le Ministre de l’Economie Philippe Muyters a annoncé quelles sont les productions audiovisuelles qui obtiendront un soutien financier de Screen Flanders, la mesure de soutien économique du gouvernement flamand au secteur audiovisuel. Lors de la dernière session de l’année 2014, sept productions se voient attribuer une enveloppe totale de 1 430 000 d’euros. Parmi ceux-ci, on trouve les nouveaux projets de Jan Matthys (In Flanders Fields), Jessica Woodworth & Peter Brosens (La cinquième saison) et Nic Balthazar (A tout jamais). En contrepartie, ces projets devront comptabiliser des dépenses en Région flamande pour un montant total de 6,9 millions d’euros.
 
A travers Screen Flanders, le gouvernement flamand donne un coup de pouce aux productions audiovisuelles qui dépensent une partie de leur budget en Région flamande. Les producteurs belges peuvent demander jusqu’à 400 000 euros d’avances remboursables à Screen Flanders en guise de soutien économique à leurs dépenses en Région flamande.
 
En outre, il est exigé qu’un minimum de 250 000 d'euros soit investi en Région flamande et que la production contribue à l’enrichissement du patrimoine culturel de la Région. Pour chaque euro d’aide, il faut dépenser au moins un euro en Région flamande. Le montant maximal de l’aide est de 400 000 euros par projet.
 
Cette troisième et dernière session de Screen Flanders pour l’année 2014 s’est clôturée mi-décembre. Pour cette session, sept projets se partagent une enveloppe de 1 430 000 d’euros. L’aide attribuée à chaque projet oscille  entre 50 000 euros et 400 000 euros. Ensemble, ces sept projets retenus dépenseront environ 6,9 millions d’euros en Région flamande.
 
Pour l’année 2015 deux sessions ont été confirmée à ce jour avec un budget de soutien total de 3,5 million d’euros. La prochaine session se clôtura aujourd'hui.
 
Les demandes reçues ont été évaluées par un jury culturel et économique. Sur base de cette évaluation, le Ministre de l’Economie Philippe Muyters a décidé d’attribuer une aide à sept projets. 
 
Les sept projets qui recevront un soutien sont: (titre, réalisateur, producteur majoritaire, (co)producteur flamand, nationalité - genre)
 
Als de dijken breken
Réalisateur: Jan Matthys
Producteur majoritaire: Joco Media (NL)
Coproducteur flamand: Menuet
Nationalité: NL – BE
Genre: fiction
 
FC De Kampioenen 2 – Jubilee Generale
Réalisateur: Jan Verheyen
Producteur flamand: Skyline Entertainment
Nationalité: BE
Genre: fiction
 
J. Kessels
Réalisateur: Erik de Bruyn
Producteur majoritaire: CTM Pictures (NL)
Coproducteur flamand: Czar TV
Nationalité: NL – BE
Genre: fiction
 
Kebab Royal
Réalisateur: Jessica Woodworth & Peter Brosens
Producteur flamand: Bo Films
Nationalité: BE – BG
Genre: fiction
 
My First Highway
Réalisateur: Kevin Meul
Producteur flamand: Fobic Films
Nationalité: BE – NL
Genre: fiction
 
Say Something Funny
Réalisateur: Nic Bathazar
Producteur flamand: Eyeworks
Nationalité: BE- NL
Genre: fiction
 
Trollie
Réalisateur: Gert Embrechts
Producteur majoritaire: Johan Nijenhuis & Co BV (NL)
Coproducteur flamand: Zilvermeer Productions
Nationalité: NL - BE
Genre: fiction
 
Depuis sa création début 2012, Screen Flanders a soutenu une grande variété de coproductions internationales telles que les film d’animation Jack et la mécanique du cœur et Astérix, le Domaine des Dieux, la série historique La Reine Clandestine (The White Queen) crée pour la BBC, la série The Missing également crée pour la BBC, la série internationale The Team et les nouveaux long-métrages des réalisateurs Peter Greenaway (Eisenstein in Guanajuato),Wolfgang Becker (Me & Kaminski), Jaco Van Dormael (Le tout nouveau testament) et Felix van Groeningen (Belgica).
 
Screen Flanders fait partie des compétences du Ministre de l’Economie Philippe Muyters qui gère l’initiative en collaboration avec le Ministre de la Culture Sven Gatz. Le budget de cette mesure économique est mis à disposition par L’Agence Flamande de l'Entreprise (Agentschap Ondernemen). Pour se faire aider dans l’évaluation des dossiers, la communication et la promotion, l’Agence fait appel au Fonds Audiovisuel de Flandre (VAF).