Retour aux archives

Première internationale pour le film belge Labyrinthus au Festival de Toronto

19/08/2014

Labyrinthus, le film d’aventures belge du réalisateur flamand Douglas Boswell, sera présenté en première internationale au Festival International du Film de Toronto  (4-14 septembre). Labyrinthus rejoint ainsi Waste Land de Pieter Van Hees et Welp de Jonas Govaerts dont la première mondiale avait déjà été confirmée par Toronto. Le festival a également annoncé la sélection du film des frères Dardenne, Deux jours, une nuit, une coproduction minoritaire avec la Flandre. 

Le Festival International du Film de Toronto ne révèle son programme que par bribes. Toute une série de titres est à nouveau tombée aujourd’hui et parmi ceux-ci, on trouve Labyrinthus de Douglas Boswell. Le premier film du réalisateur flamand sera programmé dans le cadre de TIFF Kids, une section qui propose au public des films familiaux venus du monde entier.

Il s’agit du premier long métrage de Douglas Boswell mais le réalisateur a déjà une longue expérience en télévision avec les séries Emma, Wittekerke, LouisLouise et De elfenheuvel et il a également déjà réalisé plusieurs courts métrages primés dont Romance.

Basé sur un scénario original de Pierre De Clercq, Labyrinthus suit les aventures de Frikke, un jeune garçon de 14 ans qui découvre par hasard un jeu vidéo dans lequel certains de ses amis sont pris au piège. Seul Frikke peut encore les sauver. Dans une course effrénée contre la montre, Frikke fera l’impossible pour déjouer les plans du machiavélique créateur du jeu et sauver ses amis. 

Les rôles principaux sont interprétés par Spencer Bogaert, Emma Verlinden, Felix Maesschalk (Tot altijd, Los Flamencos), Nell Cattrysse (The Broken Circle Breakdown) et Pommelien Thijs, aux côtés de Tine Embrechts, Pepijn Caudron, Herwig Ilegems et Ivan Pecnik. De nombreuses scènes ont été filmées en studio sur fond vert afin de pouvoir les intégrer dans le monde virtuel du jeu vidéo où se déroule l’action de plus d’un tiers du film.

Bart Van Langendonck a produit Labyrinthus pour Savage Film (Rain, Bullhead/Tête de Boeuf). Van Langendonck est également le coproducteur flamand du film de Fabrice du Welz, Alleluia. L’image de Labyrinthus est signée Reinier Van Brummelen et le montage Jan Hameeuw. Pieter Van Dessel a composé la musique originale du film. Attraction Distribution assure les ventes internationales du film. Il a déjà trouvé acquéreur en France, en Italie, au Japon et en Estonie.

Après Toronto, Labyrinthus fera un arrêt au festival de Namur avant de poursuivre sa carrière internationale au festival Cinekid d’Amsterdam où il fera partie de la compétition Internationale. 

Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne a également été ajouté au programme de Toronto. Il fera partie de la section Special Presentations. Présenté en compétition à Cannes cette année, le film a été produit par Les Films du Fleuve en coproduction avec Peter Bouckaert pour la maison de production flamande Eyeworks.

Avec Labyrinthus et Deux jours, une nuit, la présence des (co)productions flamandes à Toronto s’accroit. On savait déjà que Waste Land sera présenté en première mondiale dans la section Vanguard et Welp  dans le programme Midnight Madness. Alleluia de Fabrice du Welz, une coproduction avec la Flandre, y sera également présenté de même que The Drop, la première production américaine du réalisateur Michaël R. Roskam avec Matthias Schoenaerts. L’acteur flamand sera aussi à l’affiche du film de clôture du festival de Toronto, la production britannique A Little Chaos.

Labyrinthus a bénéficié des aides de Screen Flanders, la mesure de soutien économique au cinéma et du Fonds Audiovisuel de Flandre/Fonds Cinéma du Ministre de la Culture Sven Gatz.