Retour aux archives

Le nouveau film de Jaco Van Dormael à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes

21/04/2015

Le tout nouveau testament de Jaco Van Dormael sera projeté dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes (14-24 mai 2015). L’organisation a annoncé sa sélection aujourd’hui. Cette coproduction belgo-franco-luxembourgeoise a également des accents flamands puisqu’aux côtés de Benoît Poelvoorde, Yolande Moreau et Catherine Deneuve on pourra apercevoir Laura Verlinden, Johan Leysen, Viviane De Muynck et Johan Heldenbergh. An Pierlé a écrit la musique.

Dans le Le tout nouveau testament, Dieu existe. Il habite à Bruxelles. C’est un salaud. Il est odieux avec sa femme et sa fille. On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille. Pour se venger, elle balance sur Internet les dates de décès de tout le monde…

Benoît Poelvoorde tient le rôle de Dieu, tandis que Yolande Moreau joue son épouse et Pili Groyne (Deux jours, une nuitAlleluia) leur fille de 11 ans. Les autres rôles sont interprétés notamment par Catherine Deneuve, François Damiens, Romain Gelin et Marco Lorenzini ainsi que les Flamands Laura Verlinden (ImageBen X), Johan Leysen (The AmericanLe verdict), Viviane De Muynck (Flying HomeLe verdict) et Johan Heldenbergh (The Broken Circle Breakdown/Alabama Monroe). An Pierlé a à nouveau composé une bande sonore. Elle n’en est pas à son premier essai puisqu’elle avait déjà composé la musique de Eldorado de Bouli Lanners.

Jaco Van Dormael retrouvera la Quinzaine, où il avait présenté son premier film en 1991, Toto le héros. Il y avait remporté la Caméra d’Or et le Prix du Public. En 1996, il présentait Le huitième jour en compétition officielle qui valut un double prix d’interprétation à Daniel Auteuil et Pascal Duquenne.

Le tout nouveau testament est une coproduction belgo-franco-luxembourgeoise. Les coproducteurs belges sont Terra Incognita Films, Climax Films et Frank Van Passel pour la maison de production flamande Caviar. Après la première mondiale à Cannes, ce sera Belga Films qui distribuera le film en fin d’année en Belgique.

Du coté flamand, le film a pu bénéficier du soutien du Fonds Audiovisuel de Flandre (VAF)/Fonds Cinéma du Ministre de la Culture Sven Gatz et de Screen Flanders, une mesure de soutien économique au cinéma, initiative sous la compétence du Ministre de l’Economie Philippe Muyters et du Ministre Gatz.