Retour aux archives

La coproduction franco-belge Jack et la mécanique du cœur sera présentée au festival de Berlin

17/01/2014

L’ambitieux film d’animation franco-belge Jack et la mécanique du cœur de Mathias Malzieu & Stéphane Berla sera présenté en première internationale au festival de Berlin dans la section Generation Kplus.  La société de production bruxelloise Walking The Dog a non seulement coproduit le film mais réalisé une grande partie de l’animation, de l’éclairage et des décors du film. Le projet était l’un des tous premiers à bénéficier l’an dernier du soutien du fonds économique Screen Flanders.

Le film, basé sur le bestseller éponyme de Mathias Malzieu, raconte l’histoire de Jack qui naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique jusqu’au jour où il tombe amoureux et tout devient plus compliqué. Le film sortira sur nos écrans le 5 février.

Jack et la mécanique du cœur  est une coproduction entre les français de Europacorp (Luc Besson), Duran et France 3 Cinema et les belges Umedia (pour le Tax Shelter) et Walking The Dog, un studio de production et d’animation créé en 2000 par Anton Roebben et Eric Goossens. Ces derniers n’en sont pas à leur premier essai puisqu’ils ont déjà collaboré à d’autres films d’animation d’envergure tels que  Les Triplettes de Belleville, Brendan et le secret de  Kells, Un monstre à Paris et plus récemment  Pinocchio  d’Alò et The Congress d’Ari Folman.

Jack et la mécanique du cœur a vu le jour grâce au soutien du fonds économique Screen Flanders, une initiative du Ministre-Président flamand Kris Peeters et de la Ministre flamande de la Culture Joke Schauvliege.

Still © Europacorps 2013