Retour aux archives

Everybody Happy en sélection à Montréal



09/08/2016

Everybody Happy, le nouveau long métrage de Nic Balthazar, sera présenté en première mondiale fin août au Festival des Films du Monde de Montréal (25 août – 5 septembre) au sein de la compétition principale. 
 
C’est avec grand plaisir que Nic Balthazar retournera à Montréal. En 2007, son premier long métrage Ben X y avait remporté à la fois le Grand Prix des Amériques, le Prix du Public et le Prix du Jury Œcuménique. Le troisième film de Balthazar, Everybody Happy, est une parabole sur le fait que nous pouvons tous nous retrouver brusquement en marge de la société. Le personnage principal, Ralph Hartman, est un comédien de stand-up tourmenté, au bord du burn-out, confronté à des questions existentielles exacerbées par l’émergence d’un jeune concurrent brillant. Heureusement, Laura Maris semble comprendre son problème.

Les rôles principaux sont interprétés par Peter Van den Begin, Barbara Sarafian et Josse De Pauw aux côtés de Jeroen Leenders, Rik Verheye, Leen Dendievel, Kamal Kharmach et Veerle Malschaert.
 Le film sera présenté en première mondiale à Montréal dans la Compétition Mondiale. Après Ben X, des films tels que AdemHasta la vista et Le verdict (Het vonnis) ont également remporté des prix à Montréal. Le film sera distribué le 28 septembre en Belgique par KFD après une présentation au Festival du Film d’Ostende le 9 septembre.
 
Le Festival des Films du Monde de Montréal fête cette année son 40ème anniversaire et attribuera à cette occasion un montant record de un million de dollars aux films en compétition. Au sein de la Compétition Mondiale, 
Everybody Happy concourt pour le prix principal qui est assorti d’une dotation de 250.000 dollars tandis que les films de la Compétition des premiers longs peuvent prétendre à des prix de 110.000, 50.000 et 40.000 dollars. 

Peter Bouckaert a produit Everybody Happy pour Eyeworks Film & TV Drama. Everbody Happy a bénéficié du soutien du Fonds Audiovisuel de Flandre (VAF) / Fonds Cinéma du Ministre de la Culture Sven Gatz. Le film a également obtenu l’aide du fonds économique Screen Flanders, une initiative sous la compétence du Ministre de l’Economie Philippe Muyters et du Ministre de la Culture Sven Gatz.