Retour aux archives

Brabançonne vendu à la France, le Japon, la Corée du Sud et la Turquie

19/02/2015

Les droits de diffusion de Brabançonne, le long métrage de Vincent Bal, ont été vendus à différents territoires a-t-on appris via Eyeworks, son producteur. La comédie musicale qui était présentée la semaine dernière aux acquéreurs potentiels lors du European Film Market (EFM) au Festival de Berlin peut d’ores et déjà compter sur une sortie en France, au Japon, en Corée du Sud et en Turquie. Des négociations sont en cours pour d’autres territoires.

Brabançonne était présenté pour la première fois aux acheteurs internationaux la semaine dernière lors du European Film Market (EFM) du Festival International du Film de Berlin. Il a immédiatement tapé dans l’œil de bon nombre d’entre eux. C’est ainsi que le film sera distribué en France par Paradis Films (Tinker Tailor Soldier SpySoeur Sourire) et au Japon par Fine Films (Under The Skin, Dallas Buyers Club). En Corée du Sud, ce sera Seed et en Turquie Mor Film.

Le vendeur international, Be for Films, poursuit ses négociations avec plusieurs acheteurs potentiels qui ont déjà confirmé leur intérêt pour le film.  

Peter Bouckaert, qui a produit le film pour Eyeworks, est très content de cet engouement de l’étranger: “Personne n’espérait que l’intérêt soit aussi important et immédiat après la première projection. Les acheteurs ont surtout loué l’originalité, la fraîcheur, la musique et la réalisation de Vincent Bal. C’est vraiment une excellence nouvelle que le film ait déjà trouvé des acquéreurs dans des territoires aussi importants que le Japon, la Corée du Sud et la France et surtout ça prouve que le potentiel du film dépasse largement nos frontières.”

Brabançonne raconte la rivalité entre deux fanfares belges : une wallonne et une flamande, concurrentes à un grand concours de fanfares européennes. Vincent Bal et Pierre De Clercq (LabyrinthusHalfweg, Hasta la vista) ont scénarisé ce film qui a été produit par Eyeworks en coproduction avec Entre Chien & Loup et Samsa Films. Brabançonne est encore en salles à Anvers, dans le Limbourg et dans le Brabant flamand.

C’est ici une bonne nouvelle de plus pour Peter Bouckaert dont une autre production Eyeworks, A tout jamais (Tot altijd), sortira dans les salles françaises le 11 mars. Ce film, qui a déjà séduit plus de 200.000 spectateurs en Belgique, y sera distribué par Bodega Films – qui avait déjà distribué Alabama Monroe (The Broken Circle Breakdown). A tout jamais est le deuxième film de Nic Balthazar à sortir en France après Ben X.

Brabançonne et A tout jamais ont bénéficié du soutien du Fonds Audiovisuel de Flandre / Fonds Cinéma du Ministre de la Culture Sven Gatz. Brabançonne a également pu bénéficier du soutien du fonds économique Screen Flanders, une initiative sous la compétence du Ministre de l’Economie Philippe Muyters et du Ministre de la Culture Sven Gatz.